TV

TV

La télévision est l'un des principaux médias d'information. Les grandes chaînes TV de diffusion nationale sont une sorte de Graal, pour tout chargé de Relations Presse : c’est LE média de masse par excellence. 50 millions de Français regardent la télévision chaque jour. Dont environ 9 millions regardent le JT de la mi-journée et environ 15 millions le JT du soir.


LA TÉLÉVISION NATIONALE

Les chaînes TV nationales s’adressent chaque jour à une cinquantaine de millions de Français de 4 ans et plus, dont une quinzaine de millions de téléspectateurs pour les seuls journaux d’information.
En Relations Presse, elles constituent au moins deux cibles à viser : celles des journalistes, bien entendu, mais aussi celle des « programmateurs », qui sont ces journalistes que vous ne voyez pas à l’écran, mais qui recherchent des sujets… et des invités, pour constituer les innombrables talks shows d’une journée médiatique.
Ce secteur de la télévision « pèse » plus de 3 milliards d’€ de chiffre d’affaire publicitaire, en très légère progression pour l’année 2016. La retombée presse la plus efficace consiste à obtenir un reportage dans un JT.
La dernière grande révolution fut le lancement de la TNT en mars 2005. Du jour au lendemain, le nombre de canaux gratuits disponibles sur le réseau hertzien explose (27 aujourd’hui) Les équilibres entre les chaînes, et les groupes qui en possèdent plusieurs, sont bouleversés.


LA TÉLÉVISION RÉGIONALE

Il existe 248 « services de télévision titulaires d’une convention ou bénéficiant du régime déclaratif » en France, dont une trentaine sont des chaînes TV régionales ou locales, diffusées par voie hertzienne. Ce sont des chaînes TV dont l’audience ne peut en rien rivaliser avec leurs aînées. En France, on compte près d’une trentaine de millions de personnes de 15 ans et plus, qui accèdent à une chaîne régionale ou locale. Et un peu plus d’1,2 millions de Français regardent au moins une chaîne de la TNT régionale, chaque jour, pour une durée moyenne de 43 minutes. Ces chaînes TV sont souvent négligées, dans le monde des Relations Presse, parce qu’elles atteignent un public moins intéressant, en âge moyen, en CSP ou en modes de consommation) pour les publicitaires.

Inscrivez-vous gratuitement Demandez une démo